La 5ème promotion 2015-2017
Les quinze stagiaires de la 5ème promotion 2015-2017
Exposition Momunenta au Grand Palais : un médiateur de Villette emploi
Exposition Momunenta au Grand Palais : un médiateur de Villette emploi
Exposition Momunenta au Grand Palais : un médiateur de Villette emploi
Expositions au 104 : des médiateurs de Villette emploi
Les Berges de Seine : ateliers et rencontres avec les médiateurs de Villette emploi
Un manutentionnaire de Villette emploi sur le site du parc
1/9
9 images dans la galerie

Insertion
socioprofessionnelle

A l’échelle de son territoire, l’association de prévention du site de La Villette (APSV) est un acteur important de l’emploi et de l’insertion.

Nous promouvons l’économie sociale et solidaire comme une alternative à la précarité et au chômage, notamment des jeunes. Pour cela, nous avons créé des structures économiques adéquates, regroupées sous la marque Villette Emploi.

Nous développons également des formations professionnelles orientées vers de nouveaux métiers ou tournées vers les professionnels de l’action sociale.

Nous avons aussi initié un atelier chantier d’insertion. En accord avec l’identité de l’APSV, nous opérons dans le secteur de la culture. Nous nous appuyons, entre autres, sur les ressources du site de La Villette.

70 % des 200 personnes, que nous accompagnons chaque année, retrouvent un emploi.

Par la formation

L’APSV est un organisme de formation agréé, qui axe ses propositions sur un principe de «  recherche action  » et d’actions sur mesure.

Nous proposons des formations certifiantes aux jeunes demandeurs d’emploi. Nous visons leur insertion durable par le développement de qualifications nouvelles que nous identifions dans le champ culturel.

Nous avons aussi développé des formations professionnalisantes à destination des acteurs des champs social et culturel.

L’accompagnement des professionnels dans leurs actions

Agir contre les discriminations
En portant le plan local de lutte contre les discriminations à l’emploi du XIXe arrondissement, l’APSV a enrichi son expertise dans ce domaine.

Notre module « Accueillir tous les usagers dans l’égalité » a pour objectif de favoriser l’égalité de traitement de tous les usagers des biens et services publics.

Il a été suivi durant 6 jours par 90 agents de la ville d’Aubervilliers.

Deux modules à destination des enseignants de CFA (centre de formation des apprentis), de leurs directeurs et de leurs chargés des relations avec l’entreprise, sont proposés par la région Ile-de-France, au titre de la formation continue.

5 CFA ont ainsi été accompagnés par l’APSV en 2014.

Anticiper les tensions, résoudre les conflits
A la demande de la Philharmonie de Paris, l’APSV a créé un cycle « Tensions et conflits dans les ateliers pédagogiques ».

Analysant les pratiques professionnelles des 25 intervenants, nous les avons accompagnés dans la recherche de pistes et de solutions face aux situations difficiles.

Encadrer des jeunes en travaux d’intérêt général
Depuis 2007, l’APSV propose un cycle pour les salariés qui souhaitent devenir tuteurs de jeunes ayant à exécuter une peine de travaux d’intérêt général.

65 tuteurs, issus principalement des structures associatives, culturelles, ou travaillant pour la ville de Paris, ont déjà été formés.

Former nos propres salariés
Les salariés en insertion au sein de notre association s’initient et se spécialisent dans les métiers de l’accueil en milieu culturel.

l’INSERTION PROFESSIONNELLE DES JEUNES ET DES DEMANDEURS D’EMPLOI

Une qualification pour un nouveau métier : « Assistant(e)  archiviste»
Trois facteurs expliquent l’engouement actuel des entreprises pour les archives : le développement exponentiel de l’information, l’optimisation des procédures de traitement de l’information grâce au numérique, et la « judiciarisation » croissante de la société.

La qualification « assistant archiviste » correspond à un emploi de technicien supérieur (BAC +2). Elle s’exerce dans les grandes entreprises, instituts de recherche, établissements publics,  ou chez des prestataires spécialisés.

Les enseignements recoupent les quatre étapes de la chaîne archivistique : collecter, classer, conserver et communiquer.

Les cours sont répartis ainsi : 630 heures sur 18 mois, à raison d’une semaine par mois, en alternance avec une immersion en entreprise 3 semaines par mois.

L’APSV met en œuvre ce dispositif depuis 2005, avec à son actif quatre promotions et une cinquantaine de personnes formées.

Les professionnels, parrains de la formation
Le montage pédagogique et financier (pris en charge via les OPCA) a été mené avec les trois instances représentatives de la profession : Association des archivistes français (AAF), l’association professionnelle eFutura sur la transition numérique, et l’Association des prestataires en archivage et en gestion externalisée (Page).

La formation bénéficie aussi de l’appui du Service interministériel des archives de France (Siaf) du ministère de la Culture et de la Communication.

Nous avons tissé un réseau d’entreprises partenaires qui accueillent les stagiaires en alternance, et de services d’archives publiques partenaires pour compléter la formation des assistant-e-s archivistes.

La 6ème promotion 2017-2018

PROMO6BASM-2
La 6ème promotion 2017-2018


Les treize stagiaires de la formation ont tous signé un contrat de professionnalisation de 18 mois dans l’une des entreprises partenaires. La promotion a réuni treize personnes sans emploi issus de parcours divers : premier emploi pour certains ou en reconversion professionnelle pour d’autres.  Les procédures de recrutement ont respecté le cadre de la non discrimination pour favoriser l’égalité de toutes et tous face à la formation et à l’emploi.

Les entreprises partenaires représentent la diversité des secteurs où peuvent s’insérer durablement les assistant-e-s archivistes : pharmaceutique, alimentaire, énergie, transports,  associatif, bancaire, culturel, etc.

L’équipe pédagogique sous la responsabilité de Bettina Salvioni est composée d’un panel divers de professionnels expérimentés dans le secteur archivistique.

Cette qualification est accessible via le dispositif VAE.

———————

La 5ème promotion 2015-2017

 

Par l’atelier chantier d’insertion

En février 2014, un premier atelier chantier d’insertion de 9 mois, mis en place par l’APSV, a été ouvert à 12 personnes.

Ce dispositif, conventionné par le ministère du Travail et encore au stade de l’expérimentation, a été un succès. Nous travaillons à sa pérennisation, sur le modèle que voici.

12 accompagnateurs « espace public » formés à la villette

Accueillir et informer
Les stagiaires accueillent, orientent et informent les visiteurs. Ils relaient et diffusent la programmation des différents établissements de La Villette.

Transmettre des savoirs
Les stagiaires se sont appropriés La Villette. Sensibilisés à sa biodiversité, sa richesse paysagère, patrimoniale et architecturale, ils font à leur tour passer ces messages auprès des visiteurs.

Être présents pour les personnes à mobilité réduite
Les participants à l’atelier chantier d’insertion ont été formés pour accompagner des personnes à mobilité réduite et les publics en situation de handicap en général.

Être attentifs et prévenir
Ils remplissent également une mission de prévention et de médiation sociale. Ils ont un rôle de veille (propreté des lieux, entretien des installations, mobilier urbain).

L’atelier chantier d’insertion et les établissements culturels :
une excellente synergie

Un dispositif conventionné par le ministère du Travail
Les ateliers chantiers d’insertion (ACI) ont pour objet l’embauche et la mise au travail des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières. Les salariés bénéficient d’un encadrement renforcé, d’un accompagnement socioprofessionnel et de formations favorisant leur insertion durable.

Une réponse adaptée aux besoins des établissements de la Villette
Le dispositif de l’ACI est encore au stade expérimental, mais l’objectif de l’APSV est de le reconduire et de le pérenniser. Nous avons constaté qu’il rend un service répondant à la fois aux besoins des visiteurs et aux besoins des établissements de La Villette.

L’établissement public du Parc et de la Grande Halle de La Villette est notre principal partenaire sur ce premier chantier, dont ont aussi bénéficié Universcience, la Philharmonie de Paris et le conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.

Par l’activité économique

L’APSV a créée en 2013 un groupe économique solidaire (GES) : Villette emploi. Ce groupe permet d’allier une démarche centrée sur l’humain à l’activité économique, activité pensée comme un fondement de la construction individuelle.

Des missions intérimaires et des prestations pour les établissements culturels

Villette emploi propose les services de personnels en intérim pour des missions d’accueil, de manutention, de vestiaire ou de médiation culturelle et d’administration. Nous réalisons également des prestations de services dans le cadre de marchés publics ou pour répondre à des projets particuliers.

L’Institut Lumières de Lyon a fait appel aux services de Villette emploi pour l’exposition Lumière ! Le cinéma inventé (Grand Palais).
 http://www.villette-emploi.fr/expolumiere/

Villette Emploi, une seule marque pour trois structures

Pour remplir notre objectif premier – l’insertion – tout en répondant aux besoins des entreprises et en respectant le droit et les réglementations, nous avons créé 3 structures différentes. Toutes relèvent du même groupe économique solidaire et de la même marque : Villette emploi. C’est la durée de la mission de travail ou la nature de la prestation qui oriente vers telle ou telle entité.

Des missions courtes (à partir de 3 heures)
Villette emploi-AI (association intermédiaire), qui est l’interlocuteur des établissements, reste l’employeur des salariés.

Des missions de plusieurs jours à plusieurs mois
Villette emploi-ETTI (entreprise de travail temporaire d’insertion), soumise à l’ensemble des règles relatives à l’intérim, est le partenaire adapté.

Des prestations globales
Proposant des prestations globales de production d’un événement ou d’une manifestation culturelle avec des salariés en insertion (ingénierie de projet, définition des postes de travail, formation, billetterie), l’eurl (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) Villette emploi services intervient dans tous les autres cas de figures.

Partenaires de Pôle emploi et de la Direccte
Villette Emploi signe chaque année une convention d’objectifs et de moyens avec l’Etat et le Pôle emploi.

Du personnel ? Non des personnes…

Villette emploi ne recrute que des personnes sans emploi. Parallèlement à leurs missions professionnelles, les salariés bénéficient d’un accompagnement socioprofessionnel qui favorise leur insertion dans un emploi durable.

Une démarche qualité

Villette emploi est engagée dans une démarche de certification ISO (label Cèdre, accompagné par la fédération nationale de l’économie sociale et solidaire : Coorace), qui induit l’amélioration continue de ses activités.

Pour l’APSV, l’enjeu est de concilier et d’articuler au plus près les besoins des clients ou des financeurs et ceux des personnes en situation de précarité. Nous faisons un rapport d’activités tous les ans.
 PDF du rapport d’activités 2013

Plus d’informations sur les sites suivants :

 http://www.villette-emploi.fr
 http://www.emploi.gouv.fr/thematiques/insertion-par-activite-economique
 http://www.direccte.gouv.fr
 http://www.coorace.org