Annuaire santé du 19e arrondissement de Paris, APSV, 2011, conception Quartopiano : plan encarté
Annuaire santé du XIXe arrondissement de Paris, APSV, 2011, conception Quartopiano : plan encarté
L’Accompagnement en périnatalité dans le XIXe  arrondissement de Paris, et Annuaire santé du XIXe arrondissement de Paris, deux guides de l’APSV, 2013, conception Quartopiano
Stages en entreprise. Promouvoir l’égalité, APSV, 2011, conception Quartopiano : couverture
Stages en entreprise. Promouvoir l’égalité, APSV, 2011, conception Quartopiano : affiches 
Stages en entreprise. Promouvoir l’égalité, APSV, 2011, conception Quartopiano  : fiche
Affiche-dépliant Dis{cri}minations, APSV, 2009, conception Quartopiano
Affiche-dépliant Dis{cri}minations, APSV, 2009, conception Quartopiano
Affiche-dépliant Dis{cri}minations, APSV, 2009, conception Quartopiano : Une
1/9
9 images dans la galerie

Développement
social

Acteur social du territoire, nous développons des démarches globales, qui s’attachent toutes à la réduction d’inégalités sociales. Ainsi, la culture, la santé, la lutte contre les discriminations sont au cœur d’actions spécifiques de l’association de prévention du site de La Villette (APSV).

Nous travaillons avec les élus, les associations, les intermédiaires à l’emploi et les habitants eux-mêmes.

Nos réalisations relèvent de l’ingénierie sociale, de la formation, du diagnostic ou encore du développement de projets.

Notre démarche mise sur la participation des habitants et sur l’« emporwement ».

Culture

S’affranchir des déterminismes et des phénomènes de reproduction sociale face à la culture est un enjeu majeur, porteur de changements et garant d’une vie meilleure.
L’expérience artistique et culturelle offre des espaces privilégiés où faire évoluer son regard, construire son esprit critique, vivre des expériences inédites.

l’apsv hors les murs

« Les portes du temps » d’abord ouvertes au château de Fontainebleau, aujourd’hui dans toute la France
L’APSV a conçu et mis en œuvre des journées de découverte du patrimoine à destination des jeunes des quartiers sensibles, « Les portes du temps », à la demande de la direction des musées de France du ministère de la Culture et de la Communication.

10 000 enfants ont été accueillis au château de Fontainebleau.

Ce projet allie savoir culturel et savoir-faire artistique. Les participants découvrent une discipline en atelier avec un artiste, et c’est cette discipline qui sert ensuite de fil conducteur dans la visite et la découverte du château.
Lancée en 2005, cette opération s’est depuis largement étendue, associant divers lieux patrimoniaux dans tout le pays.

L’orchestre de musique classique Demos
L’APSV a piloté un projet expérimental de sensibilisation à la musique classique pour les 7-12 ans, de 2010 à 2012.

L’orchestre Demos a été conçu pour les jeunes des quartiers de Paris et ses alentours qui ne disposaient pas des ressources économiques, sociales ou culturelles menant « naturellement » à la musique classique. Avec l’orchestre Demos, ils ont pu non seulement découvrir, mais aussi pratiquer, au sein de grandes institutions.

500 enfants débutants ont été formés 4 heures par semaine durant 3 ans.

DES parcours d’éducation artistique et culturelle à la Villette

En partenariat
Missionnée par le ministère de la Culture et de la Communication, l’APSV coordonne depuis décembre 2013 une expérience associant tous les établissements du site de La Villette et des structures sociales et éducatives, mobilisées sur les temps scolaire, périscolaire, extrascolaire ou familial.
 http://www.parcourirlavillette.fr

Près de 400 enfants et jeunes suivent chaque année un des trois parcours auxquels nous les invitons.

La culture et l’art, des clés de compréhension et d’appropriation du monde
Nous proposons un cadre incitant les enfants et les jeunes à construire un rapport plus autonome à la culture. Nous les considérons comme des acteurs et des sujets, et non pas comme les consommateurs d’une offre culturelle, parfois pensée pour eux, mais généralement sans eux.

Nous cherchons à créer les conditions qui vont permettre aux enfants et aux jeunes de mettre à distance leur expérience, de construire un point de vue, de le formaliser et de le mettre en débat dans un cadre collectif. Il est essentiel de les amener à considérer leur parole comme recevable et digne d’intérêt.

Des parcours en cinq étapes pour aller loin !
Organisés par étapes, les parcours amènent à :

Trois itinéraires à suivre : avec ses sens, vers l’invisible ou à la carte
Le parcours sensible encourage les enfants et les jeunes à jouer de leurs cinq sens pour explorer le site.

Le parcours des invisibles révèle la face cachée de La Villette. Il donne à voir ses coulisses, et tous ces endroits auxquels le public n’a habituellement pas accès.

Un parcours à la carte peut répondre à la demande spécifique d’une structure sociale et s’adresser à un individu ou à un groupe en particulier.

Nos objectifs
Nous souhaitons ouvrir à tout le public « jeunesse » (de 3 à 25 ans) ces parcours, qui soutiennent un état d’esprit actif face à la culture.
Pour atteindre cet objectif, nous nous associons à toute la communauté éducative (parents, enseignants, animateurs, travailleurs sociaux).
Attentifs au décloisonnement des pratiques, nous ambitionnons de construire une méthodologie commune à l’ensemble des professionnels intervenant sur des projets d’éducation artistique et culturelle.

Il est essentiel également de faire se rencontrer les disciplines (danse, théâtre, littérature, culture scientifique et technique, muséographie, numérique). Notre démarche participe de ce mouvement, lorsqu’elle réunit dans un même parcours les programmations des différents établissements de La Villette.

Enfin, il faut considérer les moments de vie des jeunes dans leurs diversité et variété (temps familial, scolaire, de loisirs) et y adapter les démarches pédagogiques. S’inscrire dans un temps long permet d’expérimenter et d’innover dans le respect des enfants et des jeunes.

En formant les intervenants auprès des publics enfants et jeunes, l’APSV prolonge l’expérience et diffuse plus largement les idées qui la nourrissent.

Un espace de formation collective

Nous avons créé un espace de formation collective, ouvert à tous les professionnels, bénévoles ou salariés, susceptibles d’intervenir dans un projet d’éducation artistique et culturelle : animateurs, accompagnateurs, formateurs, enseignants, professeurs, documentalistes, CPE, conférenciers, artistes, chargés de médiation…

Le lieu permet d’analyser les démarches d’accompagnement culturel, de se nourrir d’apports et d’analyses émanant des artistes et professionnels de culture.

60 personnes sont accueillies chaque année, en 3 sessions de 10 jours, notamment dans le cadre de la formation continue.

Santé

L’APSV s’investit dans le champ de la santé en coordonnant un atelier santé ville.
 http://ateliersantevilleparis19.fr

Nous adhérons en effet à la conception de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour qui la santé est « un état complet de bien-être physique, mental et social », et pas seulement « une absence de maladie ou d’invalidité ».

Les ateliers santé ville (ASV) ont été développés à partir de l’année 2000 dans le cadre de la politique de la ville et de la loi de lutte contre les exclusions.
Ils travaillent à réduire les inégalités sociales face à la santé – notamment pour les publics les plus en situation de vulnérabilité – en ancrant leurs actions à une échelle locale.

Leur objectif : dans un cadre de proximité et concret, fédérer les ressources existantes pour développer projets et actions publiques.

Fédérer les ressources existantes à l’échelle locale

L’atelier santé ville de Paris du XIXe, qu’anime l’APSV, mobilise environ 100 structures locales et sensibilise 700 à 1000 professionnels ou élus tous les ans.

Nous coordonnons de 25 à 40 activités par an. Il s’agit de groupes de travail pluridisciplinaires, de formations, de soutien à la mise en place d’actions, de veille documentaire, de recueil et de mise à disposition de ressources.

Promouvoir les droits de la personne à la santé
La démarche obéit au principe énoncé par l’OMS dans la charte d’Ottawa, qui ambitionne que les populations disposent des moyens d’assurer un plus grand contrôle sur leur santé.

Coordonner et décloisonner
Chaque atelier santé ville met en lien les professionnels institutionnels ou associatifs et les élus.
Il aide au décloisonnement des pratiques et au développement de partenariats.

Ceci se concrétise par la mise en place de groupes de travail pluriprofessionnels.
Des outils de partage des informations sont créés : annuaires santé, site web, cartographie. Enfin, des espaces de partage des pratiques et de développement des compétences sont mis en place : formation, accompagnements méthodologiques, groupes de travail.

Produire des connaissances et repérer les besoins
La démarche ateliers santé ville favorise la production de connaissances partagées sur les populations, leurs problèmes et leurs besoins de santé.

Les initiatives des ateliers santé ville s’articulent avec les politiques départementale, régionale et nationale. Au plus près des personnes, les ateliers font émerger de nouvelles problématiques, et facilitent leur reconnaissance et leur intégration dans de plus larges dispositifs.

La démarche renforce aussi les compétences des professionnels locaux, qui prennent l’habitude d’inscrire la problématique santé dans leurs pratiques et réflexions.

Les ateliers santé ville à Paris

Trois axes prioritaires
A Paris ont été privilégiés :

Des effets concrets très positifs
85% des élus et associations, partenaires de la démarche, déclarent être plus attentifs à la problématique depuis leur contact avec les ateliers santé ville.

L’évaluation, qui a été menée montre aussi qu’ils en retirent :

Lutte contre les discriminations

L’APSV coordonne depuis 2007 un plan de lutte contre les discriminations à l’emploi dans le XIXe arrondissement.
 http://paris19contrelesdiscriminations.fr

Ce plan est d’abord la réalisation d’actions concrètes, qui incitent les acteurs économiques, politiques et sociaux à transformer leurs pratiques.

Des actions concrètes contre les discriminations à l’emploi…

Pour prévenir et lutter contre les discriminations directes, indirectes et systémiques, nous les identifions sur le territoire.
Nous y sensibilisons les acteurs de l’emploi et de l’insertion.
Nous travaillons à aller plus loin : à mobiliser sur ce thème l’ensemble des forces économiques et politiques. Nous renforçons la formation et l’accompagnement juridique.

Environ 100 professionnels sont sensibilisés chaque année pendant 2 jours à l’égalité de traitement dans le monde du travail.

… à destination de tous

Employeurs comme actifs ou demandeurs d’emploi
Le plan s’adresse aux employeurs et intermédiaires à l’emploi comme aux actifs (au sens du Bureau international du travail : salariés, demandeurs d’emploi). Il vise aussi les structures sociales.

Salariés comme stagiaires ou apprentis
Le plan prévient aussi toute discrimination dans les stages et l’apprentissage.

23 entreprises ont, par exemple, signé une charte de parrainage pour faciliter l’accès aux stages des collégiens en 3e.
Environ 200 places ont été ouvertes à certains jeunes, mal préparés à trouver un stage, par manque de connaissance du monde du travail ou par absence de réseaux professionnels dans leur environnement.

Des opérations auprès des équipes éducatives et des élèves ont également lieu dans les organismes de formation professionnelle : collèges, lycées et CFA (centre de formation des apprentis).

Deux modules de l’APSV à destination des formateurs, directeurs et chargés des relations avec l’entreprise de CFA sont proposés par la région Ile-de-France, au titre de la formation continue, et en 2014, 5 CFA ont été ainsi accompagnés par l’APSV.

une semaine de lutte contre les discriminations dans le 19e

Un temps fort vient couronner une année d’activités et valoriser les initiatives des acteurs investis sur le sujet : la « semaine de lutte contre les discriminations dans le XIX». C’est un moment particulièrement riche en propositions à destination des publics et des habitants de l’arrondissement.

Plus d’informations sur les sites suivants :

 http://lesportesdutemps.culture.gouv.fr
 http://projetdemos.fr
 http://ateliersantevilleparis19.fr
 http://paris19contrelesdiscriminations.fr