Glossaire

Association intermédiaire (AI)

Association de la loi de 1901 conventionnée par l’État, l’AI a pour rôle, outre l’embauche de personnes en difficulté, leur mise à disposition d’entreprises, d’associations ou de particuliers.

Ateliers chantiers d’insertion (ACI)

Dispositif conventionné par le ministère du Travail, les ACI ont pour objet l’embauche et la mise au travail des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières.

Ateliers santé ville (ASV)

Ils ont pour vocation de réduire les inégalités sociales et territoriales de santé, en favorisant l’accès à la prévention et aux soins des populations les plus fragiles.

Cèdre, label

La démarche qualité Cèdre, proposée par la Fédération nationale de l’économie sociale et solidaire, COORACE, aux structures de l’insertion par l’activité économique (SIAE), traduit une volonté de progression des structures.

Leur ambition  :  mieux répondre aux besoins de leurs clients et des personnes précarisées sur le marché du  travail.

CFA (centre de formation des apprentis)

Ils délivrent des enseignements généraux et techniques, en parallèle de la formation reçue dans les entreprises.

Charte d’Ottawa

Ce texte de 1986 émanant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), définit la promotion de la santé comme « le processus qui confère aux populations les moyens d’assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé, et d’améliorer celle-ci ».

La santé, état complet de bien-être physique, mental et social, est aussi, selon la charte d’Ottawa, une ressource de la vie quotidienne, et non seulement une absence de maladie ou d’invalidité.

Comité interministériel de prévention de la délinquance (CIPD)

Il fixe les orientations de la politique gouvernementale en matière de prévention de la délinquance, veille à sa mise en œuvre et coordonne l’action des ministères.

COORACE

Fédération nationale de l’économie sociale et solidaire, elle rassemble plus de 500 entreprises militantes.

Direccte

Dans les régions, les Direccte regroupent les services «  déconcentrés  » de l’Etat : commerce extérieur, tourisme, commerce et artisanat, intelligence économique, industrie, travail et emploi, concurrence et consommation.

Economie sociale et solidaire (ESS)

Le concept d’économie sociale et solidaire désigne un ensemble d’entreprises organisées sous forme de coopératives, mutuelles, associations ou fondations, dont le fonctionnement interne et les activités sont fondés sur un principe de solidarité et d’utilité sociale.

EDL (équipe de développement local)

Les équipes de développement local sont chargées d’animer les quartiers de Paris dans le cadre de la politique de la Ville.

Empowerment

L’empowerment est la reconnaissance du pouvoir que les personnes ont d’agir elles-mêmes sur les conditions sociales, économiques, politiques ou écologiques de leurs existences. Cette démarche cherche toujours à mettre en avant la capacité de chacun à être acteur de ses choix et actions.

ETTI (entreprise de travail temporaire d’insertion)

L’ETTI a pour activité exclusive l’insertion professionnelle des personnes rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières.

A ces personnes, l’ETTI propose des missions auprès d’entreprises, mais également un suivi, un accompagnement social et professionnel, pendant et en dehors des missions.

EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée)

L’EURL est un type d’entreprise en droit français. Comme la société à responsabilité limitée, l’EURL permet de limiter la responsabilité aux apports. Il suffit d’une seule personne pour en constituer une (à la différence de la SARL).

GES (groupement d’entreprises solidaires)

Groupement d’entreprises liées par un projet contribuant à la création d’activités économiques sur un territoire.

Les GES se composent notamment de structures d’insertion par l’activité économique* (SIAE), qui accueillent des salariés en parcours d’insertion.

Les caractéristiques d’un GES sont :

–  une offre de services coordonnée,

–  une stratégie globale de valorisation et de dynamisation des compétences et des emplois,

–  une gouvernance unifiée,

–  une logique de mutualisation des ressources et des moyens,

–  une communication globalisée.

Mission locale

C’est un espace d’intervention au service des jeunes. Chaque jeune accueilli bénéficie d’un suivi personnalisé dans le cadre de ses démarches. Les structures d’accueil doivent apporter des réponses aux questions d’emploi, de formation mais aussi sur le logement ou la santé.

Norme ISO

Une norme est un document qui définit des exigences, des spécifications, des lignes directrices ou des caractéristiques à utiliser systématiquement pour assurer l’aptitude à l’emploi des matériaux, produits, processus et services.

L’ISO a publié plus de 19 500 normes internationales, qui peuvent être achetées auprès de l’ISO ou de ses membres.

Organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA)

Les OPCA sont des organismes chargés de collecter les fonds de la formation professionnelle continue et de financer la formation des salariés.

Parcours d’éducation artistique (PEAC)

Ils ont pour objectif de faciliter l’accès aux œuvres artistiques et aux espaces muséographiques de tous les enfants et jeunes de 0 à 25 ans.

Parcours d’insertion professionnelle

Sa finalité est le retour à l’emploi d’une personne : son parcours est construit avec un organisme conventionné. Les clients, partenaires économiques locaux et administrations publiques sont associés à cette démarche. L’organisme avec l’appui duquel le parcours d’insertion professionnelle s’élabore, effectue régulièrement des
bilans avec le salarié.

Plan de lutte contre les discriminations à l’emploi

Ce plan est la réalisation d’actions concrètes de sensibilisation, de formation, de démarche intégrée et de communication qui incitent les acteurs économiques, politiques et sociaux à transformer leurs pratiques professionnelles, pour prévenir et lutter contre les discriminations directes, indirectes et systémiques.

Prévention spécialisée

En France, la prévention spécialisée est une action d’éducation visant à permettre à des jeunes en voie de marginalisation de rompre avec l’isolement et de restaurer du lien social.

Cette action est placée sous l’autorité des départements dans le cadre des politiques que ceux-ci développent pour venir en aide à l’Enfance.

Principe de «  recherche action  »

C’est une méthode de recherche qui part des expériences du terrain  : ce sont elles qui sont à l’origine de la formulation de la problématique.

Protection judiciaire de la jeunesse (pjj)

Au quotidien, les professionnels de la Protection judiciaire de la jeunesse mènent des actions d’éducation, d’insertion sociale, scolaire et professionnelle au bénéfice des jeunes sous mandat judiciaire, pénal ou civil, et de leur famille.

Radiotélé La Villette

Ce dispositif d’ateliers audiovisuels pour l’éducation à l’image est porté par l’APSV. http://www.radiotelelavillette.fr

Réparation pénale

C’est une mesure éducative prononcée à l’égard d’un mineur, auteur d’une infraction pénale, à qui l’on propose de s’engager dans une démarche de réparation, pour une durée de 3 à 6 mois.

Responsabilité sociale des entreprises

C’est «  la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société  ».

Pour assumer cette responsabilité, il faut au minimum respecter la législation et les conventions collectives.

Pour s’en acquitter pleinement, il faut avoir engagé, en collaboration étroite avec les parties prenantes, un processus destiné à intégrer dans ses activités commerciales et sa stratégie de base des préoccupations en matière sociale, environnementale, éthique, de droits de l’Homme et de consommateurs.

Service pénitentiaire d’insertion et de probation (spip)

Ce service du ministère de la Justice surveille les personnes qui lui sont confiées par l’autorité judiciaire et favorise leur réinsertion sociale.

Structures d’insertion par l’activité économique (SIAE)

Ensemble des structures qui, pour faciliter leur insertion sociale et professionnelle, accompagnent dans l’emploi certaines personnes qui en sont éloignées.

Travail d’intérêt général (TIG)

Le TIG est une peine alternative à l’incarcération qui permet au condamné d’effectuer une activité au profit de la société, dans une démarche réparatrice : en lui laissant la possibilité d’assumer ses responsabilités familiales, sociales et matérielles. Concrètement, cela consiste en un travail non rémunéré au sein d’une association, d’une collectivité publique (Etat, région, département, commune) d’un établissement public ou d’une personne morale de droit privé, chargée d’une mission de service public.

Villette emploi

Villette emploi est un GES*, créé en 2013, et spécialisé dans le domaine de la culture. Il est composé d’une association intermédiaire (AI*), d’une entreprise de travail temporaire d’insertion* (ETTI) et d’une EURL*. http://www.villette-emploi.fr

Villette, La

Le Parc de La Villette, vaste territoire de 55 hectares ouvert sur la ville se caractérise à la fois par l’histoire et la mémoire ouvrière de ses anciens abattoirs, ses espaces et bâtiments imaginés par des architectes de renom, et un foisonnement culturel et artistique mêlant les disciplines (danse, théâtre, cirque, musique, culture scientifique et technique).

Le site de La Villette accueille plusieurs établissements et concessionnaires : établissement public du Parc et de la Grande Halle de La Villette, Philharmonie de Paris, Cité des sciences et de l’industrie, Géode, conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, Cabaret sauvage, Hall de la chanson, théâtre Paris-Villette, Trabendo, Zénith Paris-La Villette.